Interview de Michael Emerson à PopEater
1328 consultations • 1 commentaire(s)1 • 

Pour beaucoup, la victoire de Michael Emerson aux derniers Emmy Awards était la validation ultime pour son interprétation du plus effrayant des personnages de télévision, le méchant de Lost : Benjamin Linus. Mais avant qu’Emerson ne s’envole à nouveau pour Hawaii et ne joue que de l’effroi encore et encore sur le plateau de Lost, il s’est confié à PopEater.

"Ça me fait toujours grincer des dents lorsque les gens disent : ’vous êtes ce type effrayant’", avait confessé Emerson. "Sinistre, je peux vivre avec, ça va encore. Mais effrayant c’est comme pour quelqu’un à côté de qui vous ne voudriez pas vous asseoir lors d’un diner."

"Mais je suis probablement trop sensible à ce sujet," admet-il. La grande raison de tout cela est probablement que les gens ont des difficultés à séparer l’acteur confirmé (marié à la charmante Carrie Preston de "True Blood") de son effrayant (et sinistre) personnage de télévision. "Ma femme différencie clairement le personnage que je joue de qui je suis", a dit Emerson à PopEater. "Linus l’effraye. Et elle me dirait : ’ne me regarde pas comme lui le ferait’".

Des gens peuvent vraiment flipper lorsqu’ils croisent le regard d’Emerson (n.d. cyb. Ça m’est arrivé lors de la conférence de presse Lost pour le Festival Jules Verne, et c’est effectivement très flippant ^^). "J’ai vu des gens crier, et lâcher ce qu’ils tenaient dans leurs mains alors que j’arrivais," dit Emerson. "Un autre classique est cette fille et ce gars qui marchent ensemble et la fille me voit, ses yeux se troublent et elle s’accroche au bras de son homme, se mordant les lèvres pour ne pas pleurer. Cela arrive assez souvent."

Porter un chapeau, ça aide d’après Emerson qui a dit "il s’avère que la meilleure façon d’effacer Benjamin Linus est de changer de coiffure." Mais parfois, même le meilleur des déguisement ne fonctionne pas. "Je m’étais déguisé lors d’une fête costumée à Honolulu. J’avais peint mon visage comme un squelette... et un type s’est approché et m’a dit : ’mec, j’adore ce que tu fais’."

Mais Emerson aime aussi jouer de son personnage, et ceux qui comme moi ont pu l’approcher pourraient sans doute en témoigner. Mais il est très loin de son personnage, toujours charmant et courtois lors de ses interviews et ses apparitions publiques.

 
 
Source / Lien connexe : PopEater.com
Article posté (créé/ou traduit) par cyb , le 2 octobre 2009 • M.à.j. le 7/10/2009.

Vous trouvez cette information pertinente ? ou elle vous à peine intéressée ?
Faites nous connaître votre opinion afin de mieux répondre à vos attentes, attribuez lui une note :-)
  
Note actuelle : 6.9/10 avec 15 votes

 

Vos réactions à cet article



  • ben linus, un personnage complexe Posté le 7 octobre 2009, par Michèle Bertrand
    j’apprécie particulièrement l’interprétation de M. Emerson, qui fait de Ben Linus un personnage complexe : cynique, manipulateur , sans doute, mais comment se fait-il pourtant qu’on n’arrive pas à le détester ? qu’on cherche à comprendre comment il en est arrivé à être ce qu’il est, depuiis l’adolescent mal dan sa peau qu’on l’ a vu être aussi ? C’est à mon avis le mérite de Michael Emerson de récuser tout manichéisme. Bravo, M. Emerson !