Interview de Lance Reddick à UGO
887 consultations • 

Que ça soit pour les rôles de John Basil dans Oz, ou Cedric Daniels dans The Wire, la présence incroyable de Lance Reddick se fait irrémédiablement ressentir dans chacune de ses scènes. En ce moment, Lance irradie de son charisme la série pseudo-scientifique Fringe, sur la FOX (ndlr une série produite par J.J. Abrams< /a> et d’autres producteurs de Lost). Reddick y interprète le rôle de l’agent spécial Phillip Broyles, du Département de la Sécurité Intérieure, qui enquête sur "le dessein", une série d’horribles crimes inter-connectés, commis par des scientifiques marginaux utilisant la planète comme laboratoire géant.

Lance est également un musicien accompli et ses œuvres peuvent être écoutées sur son site officiel www.lancereddick.com. Bien que cette interview concerne particulièrement la série Fringe, Lance a accepté de répondre à quelques questions concernant son rôle dans Lost.

Comment Broyle perçoit-il les évènements composant "le dessein" ? Est-il plutôt du genre scientifique rigide ou pensez-vous qu’il soit plus ouvert aux aspects surnaturels ?

Et bien, je ne crois pas vraiment que Broyle pense qu’il y ait quoi que ce soit de surnaturel. Mais d’un autre côté, étant donné l’état avancé de la science dans le monde actuel... cela peut être purement scientifique, et c’est déjà suffisamment effrayant.

On se demande toujours si Broyle est un type bien ou s’il ne collaborerait pas secrètement avec l’autre camp. Comment jouez-vous ces scènes qui positionnent Broyle dans cette situation ambigüe ?

En fait, je crois en premier lieu que Broyle est un type bien. D’un autre côté, avec J.J. [Abrams], on ne peut jamais dire jamais, car on peut partir dans n’importe quelle direction, tout comme avec mon personnage dans Lost, qui est encore plus ambigu. Mais je crois que Broyle est tout simplement quelqu’un de bien, et comme vous devez traiter des affaires concernant le gouvernement et de grosses corporations, ce qui est l’un des thèmes principaux de Fringe - celui que l’on lit entre les lignes - des compromis doivent sans arrêt être faits.

Selon vous, est-ce que les thèmes abordés dans la série sont proches de la réalité ?

Et bien je crois qu’ils sont assez proches oui, mais par rapport à l’aspect scientifique, je dirait que ça fluctue. Je crois que les thèmes de la série sont très proche de la réalité car ils doivent traiter avec cette question... celle posée dans le pilote [de la série]... à savoir "qu’adviendra-t-il lorsque la science et la technologie commenceront à avancer à un rythme tellement accéléré qu’il deviendra presque impossible de légiférer et de la contrôler, sachant que vous aurez affaire à des corporations multinationales avec plus de pouvoir que beaucoup, beaucoup plus de pays sur la planète ?"

Est-ce que vous aimez travailler avec Walter Bishop ? Le contraste entre les personnages est étonnant, la scène du siège chauffant est par exemple un classique.

Wow. En tant que personnage ou en tant qu’acteur ? Car ces deux aspects sont très différents.

Et bien, si on parlait des deux ?

Et bien pour ce qui est du personnage, c’est intéressant car quelque chose va se passer dans l’épisode qui arrive et qui changera, pas vraiment ma façon de traiter avec lui, mais mon attitude envers lui, et je ne peux pas vraiment en dire plus que cela, mais l’attitude de mon personnage est à peu près la même que celle qu’il a lorsqu’il doit traiter de toutes ces choses avec Nina. Je préfèrerais ne pas avoir affaire à ce gars car je pense qu’il est un peu cinglé, et je me demande parfois si je ne serait pas en train de collaborer avec le diable. Mais en même temps, il est au centre de la solution pour toutes nos affaires donc...

Pour ce qui est de l’acteur, c’est un réel plaisir de jouer avec John [Noble]. Il est génial et il est tellement bon dans son rôle. Le plus gros problème que j’ai avec John, c’est que lorsque nous jouons dans une même scène, il me fait toujours rire. Plus ça va, plus il lance des choses hors de propos alors que j’essaie de brifer sérieusement l’équipe. Alors j’essaye de rester dans mon rôle de Broyle et de ne pas craquer.

Vous avez enchaîné les personnages très forts et profonds, et il semble qu’ils soient en contradiction aujourd’hui avec qui est Lance Reddick. D’où est-ce que ça vient ?

Wow. Je viens juste de réaliser que personne ne m’avait posé cette question auparavant. C’est étrange de devoir parler de moi en tant que quelqu’un de très profond, mais disons, wow... la rage.

Vraiment ?

Tout cela vient du fait que j’ai grandi comme un gamin chétif dont on se moquait souvent. Je ne suis devenu grand et athlétique que tardivement, et j’étais un garçon timide et gentil. Donc pour moi, lorsque j’ai commencé à jouer, c’était réellement une opportunité pour exprimer toutes ces choses que j’avais peur d’exprimer avant, que ça soit de la vulnérabilité ou de la violence. Donc personnellement, si je devais m’analyser, je dirais que ça viens en partie de là, et le reste n’est que de l’attention et de la concentration. Je veux dire par là que je travaille très dur pour faire de chaque moment, de chacun de mes rôle, quelque chose de précis.

J’ai été très surpris lorsque j’ai découvert votre musique. Vous êtes fantastique...

Une chose étrange à mon sujet, en ce qui concerne la comédie, est que c’est en fait un seconde carrière. J’ai toujours été musicien, depuis l’âge de 6 ans. J’ai commencé à jouer du piano, puis j’ai chanté dans une chorale et écrit des chansons dès mes 7 ans. J’ai fait mes études primaires en composition classique. Je pensais devenir compositeur classique, mais j’ai quitté l’école de musique car j’ai pensé à devenir musicien pop, puis j’ai mis ça de coté une bonne partie de ma vie. J’ai entamé un carrière d’acteur en pensant que cela m’aiderait pour la musique, et puis cela a pris le dessus. Je n’ai commencé à jouer professionnellement qu’à partir de mes 27 ans, et j’en avais 29 lorsque je suis entré à l’école d’art dramatique, donc j’étais assez en retard. Mais la musique est en quelque sorte un vieil amour vers lequel je me tourne à nouveau aujourd’hui.

Je ne pouvais pas ne pas vous demander quelques petites choses à propos de Lost...

Et bien deux choses pour commencer. La première, c’est qu’il est trop tôt pour en parler. Et la deuxième, c’est que je ne suis pas au courant de grand chose. Je veux dire par là que j’en sais à peu près autant sur Lost que sur Fringe, et cela inclue mon personnage, où la direction qu’il va prendre, s’il est un type bien, ou un méchant. Ce que je peux dire sur mon personnage dans Lost, c’est qu’il croit en ce qu’il fait, qu’il ne croit pas une seconde qu’il est un méchant.

Qu’est-ce que ça fait de travailler avec l’équipe de Lost ? Ils sont parait-il très réputés pour être très détendus.

Je dois dire que j’ai passé d’excellents moments avec eux, surtout dernièrement, car les fois précédentes, je n’avais qu’une scène à tourner puis je devais repartir. Mais cette fois, j’ai travaillé chaque jour de la semaine donc j’ai réellement pu apprécier de jouer sur ces plateaux, et tout le monde est tellement détendu, c’est fantastique. Mais ce qui a également été génial étaient mes scènes avec Terry O’Quinn. Car Terry est un musicien fantastique, et il apportait sa guitare chaque jour sur le plateau, c’était comme si on me jouait la sérénade en permanence. C’était un type étrange, presque surréel, car j’étais dans ce paradis, et chaque matin, j’avais cette sérénade avant d’aller travailler, et c’était tout simplement génial.

Il y a-t-il une chose dont vous pouvez nous parler au sujet de l’épisode de Fringe de ce soir "In Wich We Meet Mr. Jones" ?

Wow. Je ne suis pas sur de ce que je dois dire ou pas. Ce que je peux vous dire, c’est que l’affaire sera personnelle pour mon personnage. Ça n’est pas comme si j’en disait trop car on le saura avant même le générique de début.

 
 
Source / Lien connexe : Fringe Fanatic
Article posté (créé/ou traduit) par cyb , le 1er décembre 2008.

Vous trouvez cette information pertinente ? ou elle vous à peine intéressée ?
Faites nous connaître votre opinion afin de mieux répondre à vos attentes, attribuez lui une note :-)
  
Note actuelle : 6.2/10 avec 13 votes

 

Vos réactions à cet article